Comment interpréter le Yi Jing ?

Cet article est le dernier d’une série de trois qui détaillent pas à pas comment consulter le Yi Jing.

Avant d’aller plus loin, vous pouvez prendre connaissance des 5 points pour aborder au mieux le Yi Jing, puis des 4 premières étapes pour interroger le Yi Jing.

Interpréter une réponse du Yi Jing, c’est comme résoudre un puzzle. Après avoir distingué, classé et hiérarchisé les éléments de la réponse, il convient d’en reconstituer le tableau. Nos décisions se nourriront de l’image globale obtenue.

Pour tirer le meilleur de chaque réponse et progresser dans la pratique du Yi Jing, voici les 8 étapes que j’utilise lors de mes consultations. Elles sont illustrées par l’exemple d’un tirage dont la question est : « Expliquer le Yi Jing par l’exemple ? ».

V. Extraire les pièces du puzzle

Les éléments à extraire sont des 2 ordres : les structurels et textuels.

Les éléments structurels éclairent la réponse par les relations qu’entretiennent les hexagrammes de réponse entre eux et au sein du système de 64 hexagrammes du Yi Jing. L’hexagramme nucléaire permet de discerner le moteur de la situation, alors que l’opposé et le retourné l’illustrent en creux. Avant de plonger dans les textes et commentaires, c’est un bon moyen de s’imprégner de la dynamique de la réponse.

Beaucoup d’informations peuvent être retirées du texte canonique lui-même, mais aussi du recoupement de différents commentaires et traductions, ainsi que de vos anciens tirages. Pour chaque hexagramme, le texte canonique associe : un jugement, description de la situation ; un commentaire confucéen, indiquant la stratégie optimale ; des commentaires pour chaque ligne mutante, décrivant le dynamisme de la situation.

Tout l’art consiste à doser un nombre suffisant d’éléments pour une réponse précise, sans se noyer sous une multitude d’informations.

Réponse du Yi Jing quant à ma capacité à l'expliquer.

Exemple d’un notation détaillée de la réponse.
Gardez une trace visuelle pour vous en imprégner au long cours.

L’intérêt structurel de cette réponse réside dans les mutations qui offrent une progression temporelle intéressante. Les dérivés et voisinage actif des traits centraux précisent encore la réponse.

Les textes renseignent sur la qualité de chacun des hexagrammes. Ici, le 37. Gens du Clan, parle de la structure qui dépasse l’individu : famille, école, courant de pensée. Celui de perspective, le 17. Suivre, invite à s’insérer avec confiance dans un flux porteur.

VI. Reconstituer le puzzle

Une fois tous les éléments identifiés, le tableau peut être reconstitué. Chaque élément est classé, hiérarchisé et confronté pour être intégré dans une synthèse globale qui sera votre réponse. Cette étape nécessite un temps d’incubation. Vos capacités d’imagination, d’analyse et de synthèse seront sollicitées pour assembler les pièces entre elles. C’est un excellent exercice pour développer votre intuition !

Sur cet exemple, il y a clairement une réorganisation requise au niveau de la transmission (les deux trais centraux : 42. Augmenter, 13. S’entendre avec tous) afin de surpasser la confuse profusion des débuts (3. Difficultés Initiales) qui doit dépasser la superficialité et se structurer sur le long terme pour perdurer (37. gens du clan). Cette action de restructuration permet d’être centré (63. Déjà Traversée) pour s’insérer dans un flux porteur  (17. Suivre) entre ceux que l’on suit et ceux qui sont amenés à suivre.

VII. Interpréter la réponse

Il est temps d’agir. Confrontez la réponse à votre interrogation initiale, et à son contexte, que vous avez pris soin de noter. Après ce travail de maturation, quelles actions vais-je concrètement mettre en place ? De quelle manière puis-je infléchir ma stratégie pour m’insérer avec aisance dans la situation ? Quelles nouvelles pistes de réflexion met-elle à jour ? Faites confiance à votre inconscient, laissez le travailler sur une ou plusieurs nuits si nécessaire.

Pour ce qui est d’expliquer le Yi Jing par l’exemple, je pensais à la base rédiger un article synthétique résumant en 8 points une consultation de Yi Jing. Le résultat était trop superficiel. La profusion des notions à expliquer doit s’étaler dans le temps. J’ai finalement découpé ce tutoriel en 3 articles, ce qui me permet d’approfondir chaque point tout en gardant une vision globale du processus. A vos retours, je jugerai si j’ai correctement interprété cette réponse.

VIII. Prendre rendez-vous avec soi-même

Pour tous nos objectifs, il est important de se projeter et de prendre date. Fixez dans votre agenda une date à laquelle réévaluer votre problématique, pour garder le cap et analyser votre interprétation « a posteriori ». La relecture de vos notes et de la réponse sera éclairée par les événements, ce qui vous fera progresser aussi bien dans l’apprentissage du Yi Jing que personnellement, sur vos objectifs.

2016-06-01 : Rendez-vous dans 3 mois, j’aurai probablement amélioré ces articles grâce à vos retours !

2016-06-20 : Avec un peu de recul, ce blog peut constituer cette organisation pour durer, qui me permettra sur la longueur de vous transmettre la richesse du Yi Jing

A travers ces 8 étapes, j’ai illustré une façon personnelle de me servir du Yi Jing. J’espère que cette introduction vous a donné l’envie et les pistes suffisantes pour aborder ce puissant outil de développement personnel.

Etiqueté avec :

Donnez votre avis !